Trop noire pour être Française – Isabelle Boni-Claverie

 

C’est un livre à lire, à offrir, à étudier, partager, faire circuler…!

Pourquoi ? Parce que Trop noire pour être Française nous permet, à nous les Blancs, même – et surtout – si nous ne nous pensons pas racistes, d’explorer tout ce qui se joue au quotidien, tous les clichés que nous perpétuons, les attitudes que nous adoptons ou cautionnons, les « petits dérapages » qui sont souvent de grosses injustices et dont nous préférons parfois ignorer les conséquences sur les vies de ceux qui les subissent… Parce que le rejet de l’Autre est toujours là, tapi dans l’ombre ou de plus en plus visible et qu’il serait temps que l’on y travaille, vraiment, en profondeur, en amont. Par exemple, pourquoi ne pas discuter de ce livre dans les écoles ? Poser le problème, l’aborder, l’affronter. 

Bien que les sujets évoqués soient souvent révoltants, le ton du livre reste presque « léger », Isabelle Boni-Claverie raconte à la fois sa propre histoire et celle de sa famille, elle expose ses ressentis sur les manifestations du racisme évident, stupide, brutal, mais débusque aussi, parfois avec humour, nos incohérences, nos maladresses… Chacun peut se sentir concerné. Il y a urgence à nous sentir concernés. La finesse et la pertinence des analyses, la richesse de la documentation, la justesse du ton et le talent de l’auteur nous permettent de sortir de cette lecture réellement « enrichis ». Ce livre nous tend un miroir que l’on vous recommande vivement de saisir ! 

Présentation 

« « D’où tu viens ? » est sans doute la question que l’on pose le plus aux Noirs de France, celle qui arrive le plus spontanément dans la conversation. « D’où tu viens ? » demande l’ami d’ami à une soirée, la voisine de table à un repas, le collègue qui prétend faire connaissance, le parfait inconnu. Je suis sur une plage au Portugal. Une jeune Française me saute dessus. « Comme vos enfants sont beaux ! D’où venez-vous ? » J’ai envie de lui répondre : « Comme toi, de France ! »

À six ans, Isabelle découvre qu’elle est noire. Elle rêve d’incarner Marie dans la crèche vivante de son école, elle sera Balthazar, le roi mage venu d’Afrique. Pour cette petite fille élevée dans un quartier chic de Paris, c’est un choc. Le racisme au quotidien fait irruption dans sa vie.
De Paris à Abidjan, des bancs de l’école catholique aux coulisses de la télévision, Isabelle Boni-Claverie se raconte. Femme noire issue d’un milieu privilégié, elle doit pourtant se rendre à l’évidence : en France, la classe n’efface pas la race. Sa plume vive et acérée entremêle ce récit à celui du destin incroyable de son grand-père, Africain devenu magistrat de la République française dans les années 1930 et époux d’une jeune fille de Gaillac, première femme de sa ville à épouser un Noir.
Avec sensibilité, Isabelle Boni-Claverie nous amène à nous interroger sur notre rapport à l’altérité. Tour à tour drôle, sans concession, émouvante, elle finit sur une note optimiste en nous proposant de faire le pari d’une égalité réelle. »

« Trop noire pour être Française » d’Isabelle Boni-Claverie

Éditions Tallandier

 

Acheter« Trop noire pour être Française » sur Librairiesindépendantes.com

Acheter« Trop noire pour être Française » sur leslibraires.fr 

Partager cet article :
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial