Le Parfum d’Irak de Feurat Alani

Episode 2 : le cow-boy de Falloujah
1989 – premier séjour à Falloujah, d’où vient son père, et premiers contacts avec ses oncles, militaires bourrus, à l’image de la ville.

 

Websérie – Ce superbe documentaire d’animation vient de recevoir le Pyrénées d’Or de la Meilleure Web Série au festival de Luchon. À voir en ligne et en version intégrale !

Cette période de l’histoire irakienne que nous ne connaissons souvent que par les images des médias de l’époque est ici décrite et transmise par Feurat Alani, né à Paris en 1980 de parents irakiens.

Au début de cette épopée, c’est un jeune garçon, balloté dans une histoire qui le dépasse. Jeune adulte, Feurat Alani s’installe comme correspondant à Bagdad, de 2003 à 2008.

Episode 15 : l’Irak c’est fini
2005 – Amir, le père de Feurat, revient pour la première fois en Irak, le pays de son enfance, depuis la chute de Saddam.

« L’Irak n’a longtemps été pour moi qu’une lointaine histoire. Et puis, en 1989, le pays de mes parents est enfin devenu réel… » 

Feurat Alani nous permet d’entrer avec lui en immersion, à travers son histoire et son ressenti, dans le chaos de ce pays que lui et et sa famille chérissaient tant. Il met en perspective les faits, décrit les conséquences des décisions qui ont été prises.

Episode 4 : la guerre à la récré
1990 – l’Irak envahit le Koweït, Feurat et sa famille suivent à la télé, depuis leur appartement de banlieue parisienne, les premières bombes de la coalition internationale qui frappent Bagdad en représailles.

Son récit est très factuel, puisqu’il est né sous forme de tweets. 1500 tweets ! Il commence en 2016, il décrit l’Irak de son enfance, la dictature et les glaces à l’abricot.

Puis il développe et raconte l’embargo des années 90, la misère, le sentiment d’injustice. Des petites histoires qui nous plongent dans la grande.

 

Episode 14 : le bruit de Bagdad
2004 – Feurat découvre le quotidien de la guerre, ses bruits, et ses silences.

Vingt histoires de famille surtout : on y rencontre le père de Feurat, exilé politique, son cousin Ahmed, ancien gamin des rues devenu insurgé anti-américain, ou encore Omar, torturé par la police politique. Leurs destins croisent celui de l’Irak, brisé par la dictature, la guerre, les sanctions internationales, l’anarchie et la naissance de l’État islamique.

 

Episode 16 : la guerre des milices
2006 – C’est la guerre des milices, sunnites contre chiites. Feurat réalise que le simple fait de porter son nom peut être un danger.

Autour du récit factuel, de nombreux éléments viennent enrichir le propos : comme chez Riad Sattouf avec L’Arabe du futur, le sensible est très présent, le ressenti du petit garçon, les couleurs, les odeurs, les sons, les bruits et les silences de la guerre, le « bruit de la peur »… car tout cela est magnifiquement mis en images par le talent de Léonard Cohen.

Il s’agit vraiment d’une oeuvre d’art. La créativité de cette mise en images est exceptionnelle. Elle nous mène de surprise en surprise, offre du relief au récit, crée un rythme singulier et donne vie à tout un univers. À voir absolument !

 

Episode 2 : le cow-boy de Falloujah
1989 – premier séjour à Falloujah, d’où vient son père, et premiers contacts avec ses oncles, militaires bourrus, à l’image de la ville

Le Parfum d’Irak

Une websérie documentaire d’animation de Feurat Alani, réalisée, dessinée et animée par Léonard Cohen (2018 – 20X 2 À 3MN)

Une coproduction : Arte France, Nova production

 

Le Parfum d’Irak, version intégrale

 

 

Le Parfum d’Irak existe aussi sous forme de livre, un roman graphique de Feurat Alani. Dessins de Léonard Cohen

Une coédition : ARTE Editions / Editions Nova 16.5 x 23.5cm – 120 pages – 19 €

Sortie le 3 octobre 2018

Auteur

Feurat Alani est né à Paris en 1980 de parents irakiens. Il a été correspondant à Bagdad entre 2003 et 2008 pour iTélé, Ouest France et Le Point. De retour en France, il rejoint l’équipe de L’effet Papillon (Canal+) à l’agence Capa, où il réalise des reportages de l’Irak aux États-Unis, en passant par l’Égypte et l’Algérie. En 2010, il fonde avec deux autres journalistes la société de production Baozi Prod, où il réalisera notamment une enquête sur la ville de Falloujah, primée dans plusieurs festivals. Il collabore régulièrement avec Le Monde diplomatique, Orient XXI, et Géo. Installé à Dubaï depuis 2012, il crée l’agence de production In Sight Films. Reporter et producteur, il collabore régulièrement avec ARTE, France 24 et Canal +.

Réalisateur, dessinateur

Léonard Cohen est diplômé de l’École Nationale des Arts Décoratifs de Paris. En 2010, son film de fin d’études Plato est sélectionné et primé dans de nombreux festivals. Il reçoit notamment le prix de meilleur court métrage d’animation d’Annecy. En 2011 il part s’installer en Californie. En marge de son activité de freelance, il réalise la série Le Chiffroscope qui sera diffusée pendant trois saisons dans l’émission L’effet Papillon (Canal +). Il participe à plusieurs projets à caractère documentaire ou éducatifs, comme la série J’ai rêvé de l’Europe (ARTE). Il réalise des films pour Le Monde ou encore la Commission européenne.

 

Partager cet article :
Partager par mail
So Sweet Planet sur Apple Podcasts
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Newsletter

Souhaitez-vous vous inscrire à la newsletter

de So Sweet Planet ?

Holler Box