Nos jours brûlés : une aventure dystopique, écologique et afrofuturiste !

 

Interview de Laura Nsafou pour le premier tome de son roman Nos jours brûlés, une belle aventure palpitante qui stimule nos imaginaires !

 

Écouter l’interview de Laura Nsafou – 1ère partie

 

Écouter l’interview de Laura Nsafou – 2ème partie

 

Présentation par l’éditeur :

« 2049. Depuis vingt ans, le soleil a disparu et le monde est plongé dans la pénombre. La faune et la flore se sont peu à peu adaptées, et les espèces nocturnes, multipliées. Pour les humains, s’éclairer, se nourrir, survivre sont devenus des défis quotidiens. Elikia, née peu après l’avènement de La Grande Nuit, et sa mère Diba, se sont fixé pour mission de ramener le jour sur le monde. Persuadées que la disparition du soleil est liée à celle de Juddu, une ancienne et mystérieuse cité ayant abrité des esprits et des individus dotés de pouvoirs, toutes deux sillonnent le continent africain dont elles sont originaires à la recherche de témoignages. Les récits glanés auprès des Anciens les conduisent jusqu’à l’Adamaoua, une montagne où nulle âme sensée n’oserait s’aventurer…

Après la perte brutale de sa mère, Elikia va rencontrer l’Éclaireur, un des seuls survivants du massacre de Juddu. À son côté, elle découvrira qu’elle peut faire usage de la magie… et aussi que les deux marques incrustées sur sa joue gauche la relient malgré elle à Guddi, la divinité responsable de la disparition du soleil. La jeune fille parviendra-t-elle à s’affranchir de l’emprise que la nuit exerce sur elle afin de respecter la dernière volonté de sa mère : poursuivre leur quête ? »

Laura Nsafou – ©Lorna Doumbe

 

Dans cette interview avec Laura Nsafou, nous discutons de la genèse de Nos jours brûlés, des recherches qu’elle a dû mener pour écrire cette aventure riche de mythologies, cosmogonies, croyances… Je lui ai demandé quels étaient ses souhaits lorsqu’elle s’est lancée dans cette belle épopée et comment elle avait réussi à signer avec la maison d’éditions Albin-Michel pour publier un livre avec un contenu peu représenté dans la littérature française. Nous parlons aussi des conséquences de la grande Nuit, comme la montée des eaux et les préoccupations environnementales qui sont au coeur de cette histoire. Nous évoquons les questions que nous sommes amenés à nous poser en suivant son héroïne, Elikia, telles que « y-a-t’il un monde invisible, quelles sont les frontières entre superstitions, croyances, réalités… », des questions qui existent depuis la nuit des temps mais qu’Elikia pose d’une façon très moderne et qui peuvent nous interpeller sur la façon dont l’Occident considère, depuis des siècles, les autres cultures.

Laura Nsafou nous invite à entrer dans un monde que certain.e.s considèreront comme réel, d’autres comme de la science-fiction, libre à chacun.e de s’approprier le récit et de s’interroger. Il sera aussi question de chemin initiatique, de métaverse, de transmission des savoirs, de tourisme virtuel, de sortir de sa zone de confort, d’écrire sur l’espoir…

Enfin, nous parlerons de son bel album jeunesse La demeure du ciel, courageusement consacré au deuil. Un sujet difficile abordé avec beaucoup de bienveillance dans ce livre doux, sensible et beau !

 

Écouter l’interview de Laura Nsafou – 1ère partie

 

Écouter l’interview de Laura Nsafou – 2ème partie

 

 

Acheter le livre Nos jours brûlés, de Laura Nsafou (éditions Albin Michel)

Acheter le livre La demeure du ciel , de Laura Nsafou et Olga Guillaud (éditions Cambourakis)

Écouter la première interview de Laura Nsafou sur So Sweet Planet : 

Laura Nsafou – Créons de la diversité dans la littérature jeunesse !

 

 

Vous appréciez So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants ?

Merci de soutenir mon travail sur Patreon :

 

 

Vous pouvez retrouver Le Podcast de So Sweet Planet sur

et sur la plupart des applis de podcasts.

Partager cet article :
Partager sur Facebook28
Partager sur Twitter
Partager par mail
Partager avec Whatsapp
Partager sur LinkedIn
So Sweet Planet sur Apple Podcasts
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial