Vert de rage : trois nouveaux documentaires sur France 5 !

 

Interview de Martin Boudot, auteur et réalisateur de Vert de rage, une série d’enquêtes scientifiques sur les grands scandales environnementaux. Mission : faire bouger les lignes.

Trois nouveaux épisodes – Engrais maudits, Du charbon dans les poumons et L’uranium de la colère seront diffusés le 19 septembre 2021 à 20h55 sur France 5 et disponibles sur france.tv à partir du samedi 18 septembre.

« Martin Boudot, journaliste d’investigation, part sur les traces des pollutions de notre monde : contamination des fleuves, de l’air et des sols, radioactivité, rejets toxiques, etc. Pendant un an, il enquête avec le soutien d’une équipe de scientifiques indépendants, dans le monde mais aussi localement, pour réaliser des tests et documenter les pollutions. Les résultats de ses études scientifiques inédites sont ensuite mis à disposition des citoyens, victimes de ces contaminations, qui s’en emparent pour mobiliser la société, et faire bouger les lignes. Le journaliste confronte aussi les responsables industriels et politiques mis en cause dans ces scandales environnementaux. Chaque enquête internationale se déroule également en France, car les pollutions n’ont pas de frontières. »

La première saison de Vert de rage a été sélectionnée par 16 prestigieux festivals internationaux et Green Warriors, sa version internationale, est diffusée sur les chaînes d’une quinzaine de pays et cumule pour certains numéros plus de 10 millions de vues en ligne.

Dans cette interview, Martin Boudot revient sur la création de la série Vert de rage qu’il a imaginée suite à son travail sur Cash Investigation, il nous explique ses intentions et la réalisation de ces trois nouveaux documentaires d’investigations, du Maroc à la Pologne en passant par le Niger et bien sûr la France, « car les pollutions n’ont pas de frontières. » Il nous explique aussi comment ces documentaires contribuent à faire bouger les lignes dans nos sociétés.

 

Écouter l’interview de Martin Boudot

 

 

Photo : Martin Bourdot - Crédit : ©Nathalie GUYON-FTV

 

 

VERT DE RAGE : ENGRAIS MAUDITS

Les engrais phosphatés sont essentiels à l’agriculture moderne, notamment pour les cultures de pommes de terre, le légume préféré des Français.

Au Maroc, le pays qui détient les plus grandes réserves de phosphate, des habitants se plaignent des impacts de la production d’engrais sur leur environnement et leur santé. Mais ils manquent de données scientifiques.

Malgré les refus et les pressions, Martin Boudot et l’équipe de Vert de rage, en collaboration avec des biologistes de l’hôpital public français, partent à la recherche des preuves de la contamination au Maroc mais aussi en France.  Avec près de 150 prélèvements, ils mettent au point une étude scientifique inédite sur un poison caché dans ces engrais et qui contamine nos pommes de terre. Ce poison, c’est le cadmium, un métal lourd cancérigène. On le retrouve dans notre assiette et en bout de course, dans notre corps.

Les révélations de l’enquête feront l’actualité, contribueront à faire changer la loi française sur les engrais phosphatés et les pratiques de certains agriculteurs. Au Maroc, des citoyens s’emparent des résultats de l’équipe de Vert de rage pour exiger la fin de la pollution de l’eau par l’industrie du phosphate.

Diffusé le 19 septembre 2021 à 20.55

Disponible également sur france.tv à partir du samedi 18 septembre, et en replay pendant 60 jours.

 

 

VERT DE RAGE : DU CHARBON DANS LES POUMONS

Chaque année, 500 000 Européens meurent prématurément à cause de la pollution de l’air. Parmi les principales causes de pollution : le charbon. Ce combustible est encore utilisé dans une dizaine de pays de l’Union européenne. Et cette pollution de l’air n’a pas de frontière, elle contamine tout le continent. Partout, des citoyens se battent pour le droit à un air simplement respirable. Des médecins lancent l’alerte. Mais manquent de preuves pour faire bouger les lignes.

En collaboration avec des scientifiques, Martin Boudot et l’équipe de Vert de rage partent à la recherche des preuves de la contamination de l’air. Pendant un an, ils vont mettre au point une étude scientifique unique dans l’histoire : comparer les taux de polluants cancérigènes présents dans l’air ambiant, dans le corps des enfants de plusieurs pays européens, notamment en France et en Pologne.

L’équipe sera arrêtée par la police polonaise, ce qui n’empêchera pas leurs résultats de faire la une des médias, de déclencher une mobilisation citoyenne et obliger le gouvernement à agir. Le Parlement européen auditionnera l’équipe de Vert de rage afin de prendre des mesures après leurs découvertes.

En Pologne, le gouvernement est obligé de réagir. Les résultats de l’enquête contribuent à l’annonce d’un plan historique de sortie du charbon, tandis qu’à Strasbourg les parents des enfants testés se mobilisent pour réclamer un air simplement respirable. Le Parlement européen se sert des études pour lutter contre la pollution de l’air.

Le puissant lobby du charbon résistera-t-il à ces révélations ?

Diffusé le 19 septembre 2021 à 21.45

Disponible également sur france.tv à partir du samedi 18 septembre et en replay pendant 60 jours.

 

 

INÉDIT SUR FRANCE.TV – VERT DE RAGE : L’URANIUM DE LA COLÈRE

À Narbonne, dans l’Aude, des citoyens dénoncent les pollutions de la plus grande usine de conversion d’uranium en Europe, gérée par Orano, le nouveau nom d’Areva. Alimenté par l’uranium provenant notamment d’Afrique, le site rejette des dizaines de milliers de tonnes de déchets, à trois kilomètres du centre-ville.

À Arlit, au Niger, dans une région en proie aux attaques terroristes, à proximité d’une immense mine d’uranium, les habitants vivent dans des zones qui dépassent la radioactivité de la zone interdite de Tchernobyl.

Malgré les interdictions, Martin Boudot et l’équipe de Vert de rage, aidés par des scientifiques, enquêtent dans les deux pays et réalisent des dizaines de prélèvements pour en savoir davantage sur les pollutions de l’uranium qui alimentent nos centrales nucléaires.

Les résultats de leur enquête seront reprises par les médias français et nigériens. Leurs révélations s’inviteront dans le débat politique et serviront de preuves aux citoyens pour préserver leur environnement et leur santé. Des citoyens nigériens ont déposé plainte, tandis que, à Narbonne, un nouveau réseau de vigilance citoyenne se forme autour de l’usine de conversion d’uranium.

Disponible uniquement sur france.tv à partir du samedi 18 septembre et en replay pendant 60 jours.

 

Série documentaire – Saison 2 – Format 3 x 52 min – Écriture / Réalisation : Martin Boudot – Production Premières Lignes (Luc Hermann / Paul Moreira)

 

Écouter l’interview de Martin Boudot

 

 

Une interview réalisée par Anne Greffe

 

Vous pouvez retrouver les podcasts de So Sweet Planet et vous y abonner gratuitement sur

AcastDeezer

et toutes les applis de podcasts

 

Partager cet article :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par mail
Partager avec Whatsapp
Partager sur Telegram
Partager sur LinkedIn
So Sweet Planet sur Apple Podcasts
Soutenir So Sweet Planet
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial

Abonnez-vous gratuitement

pour recevoir les nouveaux podcasts

de So Sweet Planet dans votre boîte mails ! 🤩

(environ un par semaine)

✨ 🌈 🌍🌱 ✨